Distinctions honorifiques
EarthVision Film Festival Award 2007:
Meilleur documentaire — Catégorie «Énergie alternative»
• «RÉPERCUSSIONS», 50 min, Les Films du Drapeau Blanc (2007)
Prix Parole citoyenne 2005:
Meilleur court-métrage, Office National du Film du Canada
• «RÉPERCUSSIONS», 4 min 47 s, Les Films du Drapeau Blanc (2005)
GOLDEN REEL Award 2009:
Best Sound Editing: Long Form Sound Effects and Foley in Television
• «CRUSOE - Rum & Gunpowder», Duane Clark, Power, Muse and Moonlighting Films
Prix GÉMEAUX 2004:

Meilleur son documentaire
• «Mission Arctique», 5 épisodes, Jean Lemire, Office National du Film du Canada, Gédéon Programmes (2004)
Nomination aux GÉMEAUX 2000:
Meilleur son d'ensemble: toutes catégories dramatiques
• «Mourir en France», Luc Cyr & Carl Leblanc, Ad Hoc Films (2000)

Expérience de travail
Réalisateur - producteur - caméraman - monteur vidéo et sonore
• Documentaire: «RÉPERCUSSIONS», 50 min (2007)
• Court-métrage documentaire: «RÉPERCUSSIONS», 4 min 47 s (2005)
• Court-métrage: «Au petit bonheur la chance», 12 min (2004)
• Court-métrage documentaire: «ÉQUATION LIBRE», SWISS EXPO 02, 18 min (2003)
• Film expérimental: «Expo Séville 1992», 30 s (2000)

Monteur vidéo
• Télésérie: «IMMIGRADOS», 13 x 26 minutes, Kondololé Films (2008)
• Documentaire: «GOL» 52 min, Images & Mouvements & Meakulpa (2002)
• Vidéos Danse: «THOK» & «LOHA», Sinha Dance (2002)
• Vidéos Danse: «cute-ex.com», «Silencio» & «?com», Pablo Diconca (2000)

Monteur sonore - Cinéma et Télévision
• «CRUSOE», 13 x 47 minutes, Duane Clark (2008)
• «NITRO», Alain Desrochers (2007)
• «Bob Gratton: ma vie, my life», 13 x 30 minutes, Gabriel Pelletier (2007)
• «François en série», 12 x 22 minutes, Jean-François Asselin (2006)
• «C.R.A.Z.Y.», Jean-Marc Vallée (2005)
• «Peau Blanche», Daniel Roby (2004)
• «Mission Arctique», 5 épisodes, Jean Lemire (2004)
• «Le cabinet du Docteur Ferron», Jean-Daniel Lafond (2003)
• «Voir Gilles Groulx», Denis Chouinard (2002)
• «The Baroness and the Pig», Michael Mackenzie (2000)

Monteur et mixeur sonore

Productions S.M.J.F (1997-2003)
• «Canada by Night», «Mon Frère Richard» & «Mourir en France», Luc Cyr & Carl Leblanc,
Ad Hoc Films (1999-2000)
• «À la recherche de Louis Archambault», Werner Volkmer (1999)
• «Moi, j'me fais mon cinéma», Gilles Carle (1998)

Sonorisateur - réalisateur - compositeur – monteur sonore

• Compilation CD «Population Hip-Hop», Studio Prim (1999-2000)
• 2 CDs pour le Choeur Mruta Mertsi avec André Pappathomas (1996-2000)
• Trames sonores pour Le Théâtre qui Monstre Énormément (1996-2000)
• Comédie musicale, Café jeunesse multiculturelle de Montréal-Nord (1997)
• Auteur/compositeur/interprète pour le groupe ALPHATIME (1995-1996)

Formation académique

• Formation privée en montage vidéo et en réalisation (2000)
• Formation en audio au Studio PRIM (1999)
• Formation sur Pro Tools et en sonorisation aux Productions S.M.J.F. (1998)
• Musique et comportement humain, Université du Québec à Montréal (1994)
• Spécialisation Jazz, Cégep de St-Laurent (1993)
• D.E.C. en musique classique, Cégep de Drummondville (1989-92)


Langues : Français, anglais, allemand
Affiliations: Documentary Organisation of Canada (DOC), Vidéographe
Anton Fischlin


Originaire de la Suisse, Anton Fischlin œuvre dans le monde de la télévision et du cinéma montréalais depuis 1997. Comme monteur sonore, son travail lui vaut nominations et prix Gémeaux, notamment pour le meilleur son documentaire sur la série Mission Arctique (2004). II a travaillé, entre autres, sur C.R.A.Z.Y. (Jean-Marc Vallée), Moi, j'me fais mon cinéma (Gilles Carle) et Le cabinet du docteur Ferron (Jean-Daniel Lafond).

En 2002, il fonde Les Films du Drapeau Blanc.

En 2005, la version courte de RÉPERCUSSIONS remporte le prix Parole citoyenne (ONF) du Meilleur film documentaire de Caméra verte.

En 2007, la version longue de RÉPERCUSSIONS remporte le prix du Meilleur film documentaire «énergie alternative» au EarthVision Film Festival 2007, Santa Cruz, Californie.

____________________


Expo 67 a modifié la conscience sociale des Québécois, tout particulièrement des Montréalais, et son influence se fait encore sentir aujourd'hui.

Vivant au Québec depuis 1979, comme la plupart des gens d'ici, je ressens toujours les répercussions de cet événement. C'est pour cela que les expositions internationales me fascinent.

En Espagne, à l'Expo ‘92 de Séville, «L'ère des découvertes», j'ai produit une série de diapositives afin de prendre le pouls de cette humanité qui se regarde, se découvre.

En 2002, j'ai tourné Équation Libre, un court-métrage sur l'exposition nationale suisse, dans lequel je propose une réflexion introspective sur la place de l'individu dans notre univers.

Suivez ce lien pour voir «Équation Libre»




En 2005, je suis allé à deux reprises à Aichi au Japon, pour tourner RÉPERCUSSIONS, un documentaire sur la première exposition universelle du 21ème siècle.

Depuis 2007, RÉPERCUSSIONS est présenté dans des festivals de films internationaux et dans plusieurs écoles.